Les différentes étapes d’un travail en Préparation mentale

Engager un travail en préparation mental nécessite de respecter différentes étapes. L’objectif final étant de rendre l’athlète autonome dans sa pratique de préparation mentale.

  • La séance 1 consiste à l’évaluation des habiletés mentales de l’athlète (quelque soit son niveau sportif), avec la prise en compte de sa demande. Cette étape permet de poser le cadre de travail pour la suite.
  • La deuxième rencontre se compose d’un entretien d’explicitation et d’un questionnement permettant d’approfondir les besoins du sportif. Cette étape permettra par la suite de proposer un suivi adapté aux besoins identifiés conjointement (fixation d’objectifs, motivation, gestion des émotions, etc.)
  • La troisième étape peut comprendre plusieurs séances. Des techniques, outils ou des méthodes d’entretien issues de la préparation mentale seront proposés pour répondre aux besoins identifiés. Un travail personnel sera demandé à l’athlète pour le rendre autonome dans sa pratique. Comme la technique, il faut de l’entrainement pour qu’une technique soit maîtrisée.  
  • La quatrième étape est celle de l’évaluation du chemin parcouru.

Enfin, le travail de collaboration entre le préparateur mental et l’athlète peut se poursuivre jusqu’à temps que ce dernier se sente autonome dans cette pratique. Le respect de ces différentes étapes est essentiel. Il n’y a pas d’intérêt à proposer des techniques sans avoir identifier en amont les objectifs de ce travail en préparation mental.

Les séances peuvent se réaliser en présentiel ou par skype.

Aussi ce travail engagé par le coaché auprès d’un préparateur mental peut rester confidentiel. Je suis tenu par le secret professionnel. Par exemple, ce travail peut être engagé sans que l’entraineur ou les dirigeants ne soient avertis. Il faut que cette initiative soit personnelle.

Laisser un commentaire